Carnet d'une voyageuse en Terre Sainte

Ce blog compile mes recherches visant a reconstituer plusieurs personnages de Terre Sainte à la fin du XIIème siècle.

01 mars 2012

Recettes d'encres (2)

Voici quelques autres recettes d'encres dont une recette médiévale, plus ou moins équivalente à la recette précédemment postée (ajout de coquilles d'oeufs). Source: http://siubhan.x90x.net/recet/encre.htm


Recettes d'encres

Notez bien: Ce ne sont pas des recettes pour "jouer" mais de vraies encres permanentes qui tachent et plusieurs contiennent des produits toxiques.

 

Encre à la coquille de noix

Fournitures

  • 4 coquilles de noix broyées
  • 1 tasse d'eau
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 c. à thé de vinaigre
  • 1 sac de papier
  • 1 marteau
  • 1 petite casserole
  • 1 tasse à mesurer
  • 1 coton à fromage
  • 1 bouteille vide et propre, avec couvercle

Placer les coquilles de noix dans le sac de papier et les écraser avec le marteau (sur le sol).

Placer les coquilles de noix broyées dans la casserole et ajouter une tasse d'eau. Amener à ébullition.

Couler le liquide dans le coton à fromage, dans la bouteille. Placer le couvercle sur la bouteille et l'encre est prête ç être utilisée.


 

Encre courante médiévale

Les noix de galle sont riche en tannin et acide gallique, et ceux-ci combinés avec du sulfate de fer crée le noir de cette encre.

 

Ingrédients (au volume):

  • 3 parties de noix de galle broyées (commencer avec environ 3 à 4 onces)
  • 2 parties de sulfate de fer
  • 1 partie de gomme arabique en poudre
  • Coquilles d'oeuf rincées
  • 12 parties eau distillée (ou eau de pluie)

Faire bouillir l'eau. Ajouter les noix broyées. Après 15 minutes, ajouter le sulfate de fer. Couler dans un filtre.

Séparément, ajouter une petite portion de ce liquide à la gomme arabique et la faire dissoudre complètement. Ajouter au reste du liquide. Placer dans une bouteille pour entreposer jusqu'à utilisation. Ajouter les coquilles d'oeuf pour neutraliser le Ph de l'encre.

La qualité et permanence de l'encre dépendent de la qualité des matériaux utilisés. La meilleure encre sera celle avec encore la guêpe à l'intérieur, car ces noix sont riches en tannin. Si la guêpe est sortie, ce sera évident car il y aura un trou dans la noix. Les noix récoltées à l'automne ont un taux de tannin plus bas.

L'encre foncera dans l'espace de 6 mois. Même une fois sur papier ou vélin, l'encre continuera de foncer, même si elle apparaît pâle à l'écriture.

Bien remuer l'encre pour éviter la formation d'un dépôt au fond de la bouteille. Une façon médiévale d'empêcher la sédimentation est d'ajouter de l'urine. Meme si cette méthode est efficace pour empêcher le dépôt dans la bouteille, l'urine ajoute des acides qui devront être neutralisés pour empêcher le parchemin de se détériorer.


 

Encre noire ordinaire

Ingrédients:

  • 4 tasses d'eau douce
  • 7 livres de noix de galle en poudre
  • 1/2 livre de sulfate de fer en poudre
  • 5 onces de gomme arabique
  • 2 onces d'alun

Verser l'eau bouillante sur les noix de galle. Boucher le récipient et laisser chauffer au soleil de 2 à 3 jours. Puis ajouter le sulfate de fer et bien mélanger avec une spatule de bois. Laisser reposer encore 2 à 3 jours. Ajouter la gomme arabique dissoute dans un litre d'eau bouillante, laisser reposer puis, à la fin, ajouter l'alun et passer au coton à fromage très fin.


 

Encre noire durable

Ingrédients:

  • 2 pintes d'eau
  • 3 onces de noix de chêne noir en poudre grossière
  • 3 onces de bois de campêtre défait
  • 1 once de sulfate de fer
  • 1 once de gomme arabique

Ajouter le tout dans l'eau, bien brasser 4 ou 5 fois par jour pendant 10 à 12 jours puis l'encre peut être utilisée.

Ne pas la couler si vous désirez qu'elle se bonifie avec l'âge.


 

Fluide d'écriture

Ingrédients:

  • 12 onces de noix de galle
  • 8 onces de sulfate d'indigo
  • 8 onces de sulfate de cuivre
  • quelques clous de girofle
  • de 4 à 6 onces de gomme arabique pour un gallon d'encre

L'addition de sulfate d'indigo rend l'encre plus permanente et moins putrescible. Elle est bleue à l'écriture mais devient vite d'un noir intense.


 

Encre chrome

Ingrédients:

  • 1 once de bois de campêche
  • 2 litres d'eau
  • 1 goutte de chromate d'hydroxide de potassium jaune

Placer dans un grand contenant le campêche, et verser dessus l'eau bouillante. Quand l'extrait est dissout, ajouter le chromate.

Cette encre est très économique. Si cette encre est mise dans un vieil encrier, il fait bien le nettoyer, car l'encre ordinaire décompose l'encre de chrome. C'est une encre bleu-noir qui ne pâlit pas, et comme elle ne contient pas de gomme arabique, elle coule librement des plumes et n'affecte pas les plumes en acier.


 

Fluide d'écriture non corrosif

Dissoudre 1 partie de sulfate d'indigo dans 12 parties d'eau (au poids), ajouter du carbonate de soude aussi longtemps qu'il n'y a pas de précipité, dissoudre ceci dans 160 parties d'eau bouillante, laisser reposer et utiliser la portion claire du liquide. Cette encre sèche en devenant presque noire, coule librement et ne corrode pas les plumes ou le papier.


 

Encre en pains

Faire macérer 24 parties de noix de chêne noir avec 3 parties de garance hollandaise dans 120 parties d'eau chaude. Filtrer. Mélanger 1,2 parties de solution d'indigo, 5,2 parties de sulfate de fer et 2 parties de solution d'acétate de fer brut.

Cette encre ne contient pas de gomme arabique, ne peut pas moisir. L'encre alcaline peut être séchée en petits pains qu'il suffit de liquéfier dans 6 parties d'eau chaude pour avoir une encre prête à l'utilisation.


 

Encre indestructible

En plusieurs occasions il est important d'avoir sous la main une encre qui ne pourra pas être altérée quel que soit le procédé utilisé et qui ne détruira pas le matériau sur lequel on écrit.

Pour de l'encre noire, 25 gr. de résine en poudre sont dissout dans 200 gr d'huilde de lavande avec l'assistance d'une chaleur douce, puis sont mélangés avec 2 1/2 gr de noir de carbone et 1/2 gr d'indigo.

Pour de l'encre rouge, utiliser 120 gr d'huile de lavande, 17 gr de résine en poudre et 60 grains de vermillion. UN peu dMhuile de lavande ou de térébentine peut être ajoutée si l'encre s'avère trop épaisse.

Pour une qualité supérieure d'encre, faire un mélange d'asphalte dissoute dans de l'huile de térébentine, avec du vernis d'ambre et du noir de carbone. Cette encre est particulièrement utile pour les étiquettes d'éprouvettes, et celles de produits chimiques ou corrosifs.

Posté par FloratheGreat à 20:19 - [ARTS] Caligraphie Enluminure - Commentaires [0] - Permalien [#]