Carnet d'une voyageuse en Terre Sainte

Ce blog compile mes recherches visant a reconstituer plusieurs personnages de Terre Sainte à la fin du XIIème siècle.

01 mars 2012

Recette d'encre gallo-ferrique

J'ai eu la chance de découvrir une recette d'encre sur le blog: http://peregrinations-de-la-belette.over-blog.com/ que je reproduis ici.
C'est une recette à essayer!

Depuis quelques semaines je délaisse ce blog...

Un manque de temps, une grosse fatigue et une petite baisse de motivation à écrire m'ont fait le laisser petit à petit...

Je reprend maintenant avec un petit projet commencé il y'a quelque semaine...

Voilà, ça y est, je monte un petit scriptorium...

La première étape, fabrication de l'encre gallo-ferrique, cette belle encre brun-noir qui va me permettre d'écrire à la plume et au calame.

 

Première étape :

récolte des noix de galle, sorte de petites billes brunes, qui se forment sur les chênes suite à la piqure d'un insecte : le cynips et qui protège sa larve...

 

Quelques grammes de noix prêtes à

me donner leur tanin...

ENCRE02

Il faut ensuite broyer grossièrement les noix...

Et voilà les noix passées au pilon...

PILON 

et les faire tremper pendant 3 semaines dans 500 ml d'eau déminéralisée (ou d'eau de pluie traditionnellement).

Les noix à la trempette...

TREMPETTE

C'est tout pour aujourd'hui...

La suite dans 3 semaines...

 

Edit le 23 octobre

miam...

01

Bon, après une semaine, l'eau a déjà bien noircie et les noix se sont couvertes de moisissures (c'est bon signe...)

Donc, je n'attendrai pas trois semaines en fait mais seulement deux...

Lundi prochain, suite de mes expériences...

 

Edit le 2 Novembre

Voilà...

Hier j'ai fait mon encre...

Les noix après 2 semaines...

02

J'ai commencé par filtrer ma décoction de noix...

 DECOCTION

Auxquels j'ai rajouté 13 g de vitriol vert (du sulfate de fer)

VITRIOL VERT

et 18  g de gomme arabique comme liant...

GOMME

Qu'il a ensuite fallut piller au pilon pour faciliter la dilution dans le mélange chaud...

Ma décoction étant prête, direction le petit feu, position minimum, pour assurer la concentration du mélange en tanin par une lente évaporation sans ébullition...

FINAL

Après plusieurs minutes d'attente, le liquide a foncé et a réduit de moitié...

Une petite odeur ressemblant à la citronnelle se dégage de ma décoction chaude...

La réaction avec le sulfate de fer est immédiate et le mélange prend une teinte violemment noire quand on y verse le vitriol.

Vient ensuite la gomme arabique qui se dilue doucement dans le liquide en l'épaississant...

 

Et hop en bouteille...

FINAL 2

Il s'avère lors des premier tests, que l'encre est encore trop fluide...

donc direction la casserole, ajout de gomme arabique...

La deuxième tentative est bien meilleur, la taille des plumes, par contre n'est plus complètement adaptée...

J'en retaille une et là... Miracle, une belle encre noire qui glisse le long de la plume et trace sur le papiers de sombres arabesques..."

Posté par FloratheGreat à 19:33 - [ARTS] Caligraphie Enluminure - Commentaires [1] - Permalien [#]